L’utilisation de l’intelligence artificielle fait débat dans le monde de l’Art.
Et l’IA dans la création artistique suscite de plus en plus de débats et de controverses.
Au Colorado par exemple, un tableau créé grâce à un logiciel d’IA a remporté le premier prix.
Cette victoire a provoquée une vague de réactions parmi les artistes.
Elle a aussi soulevée de nouvelles questions concernant la place de l’IA dans le monde de l’art.

La victoire de l’IA au Colorado State Fair

Lors de la Colorado State Fair, un concours d’art renommé, l’œuvre intitulée “Théâtre d’opéra spatial” a remporté le premier prix dans la catégorie “Peinture numérique et retouche photographique”.

Cependant, ce qui a suscité la polémique, c’est que cette œuvre a été entièrement créée à l’aide d’un logiciel d’IA.
En effet, le créateur de l’œuvre, Jason Allen, a utilisé un logiciel d’IA appelé Midjourney pour générer des images à partir de suggestions écrites.
Il a sélectionné parmi des centaines d’images générées par le logiciel et les a ensuite retravaillées avec des outils de retouche tels que Photoshop et Gigapixel AI.
Le résultat final a été imprimé sur une toile et soumis au jury du concours.

L’IA fait débat dans le monde de l’Art

La victoire de l’œuvre créée par l’IA a déclenché une réaction violente de la part des autres artistes participants.
Et, plus largement, elle fait débat dans le monde de l’Art.
En effet, certains y voient la mort de l’Art quand d’autres y voient un nouvel outil de création.

La mort de l’Art ?

Certains artistes présents à la Colorado State Fair ont accusé Jason Allen de “tricherie”, dénonçant au passage “la mort de l’art”.
Ils estiment que cette victoire est injuste car l’œuvre n’est pas réellement une création personnelle, mais plutôt le fruit d’un logiciel d’IA.

Certains artistes craignent que l’utilisation croissante de l’IA dans l’art ne mette en péril leur métier et la communauté artistique dans son ensemble.
Ainsi, ils considèrent que l’IA représente une menace pour la créativité et l’originalité des œuvres d’art.
Car, on le sait, l’IA se base sur des œuvres existantes pour générer de nouvelles créations.

Les défenseurs de l’IA comme outil créatif

Cependant, tous les artistes ne voient pas l’IA comme une menace pour leur profession.
En effet, certains considèrent l’IA comme un outil au service des humains, qui peuvent l’utiliser pour stimuler leur propre créativité et repousser les limites de l’art.
Ils soulignent également que l’éthique ne réside pas dans la technologie elle-même, mais dans la manière dont les personnes l’utilisent.

Pour Jason Allen, le créateur de l’œuvre controversée, l’IA n’est qu’un moyen d’expression supplémentaire.
Selon lui, l’IA peut offrir de nouvelles perspectives et ouvrir de nouvelles possibilités artistiques.

Il rejette d’ailleurs les accusations de tricherie : « J’ai gagné et je n’ai enfreint aucune règle ».
En effet, il affirme avoir présenté son œuvre en toute transparence, sous son propre nom en mentionnant l’utilisation de l’IA : « Jason M. Allen via Midjourney ».

Vers des compétitions d’Art adaptées à l’IA ?

Face à cette controverse, certains estiment qu’il serait peut-être nécessaire de créer de nouvelles catégories dans les compétitions d’art, spécifiquement dédiées aux œuvres créées par l’IA.
Cela permettrait de distinguer clairement ces œuvres des créations strictement humaines et de prendre en compte les spécificités de l’IA dans le processus de création.

Les organisateurs du concours du Colorado State Fair affirment qu’il n’y a pas eu de violation des règles du concours.
En effet, la catégorie dans laquelle l’œuvre a été présentée autorise l’utilisation de technologies numériques.
Ils soutiennent que si le jury avait été informé de l’utilisation de l’IA, ils auraient quand même attribué le prix à l’œuvre.

Ainsi, cette victoire d’une œuvre créée par l’IA lors d’un concours d’art a suscitée de vives réactions.
Elle soulève également de nombreuses questions sur la place de l’IA dans le monde de l’art.
Car certains artistes voient en l’IA une menace pour leur métier.
D’autres la considèrent comme un outil créatif qui peut ouvrir de nouvelles perspectives.
Et il est sans doute temps de repenser les compétitions d’art pour prendre en compte les spécificités de l’IA et éviter les controverses.

En savoir plus

Art & IA

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’art alimenté par l’IA, consultez cette page dédiée.

Découvrir le blog

Vous souhaitez explorer le monde de l’IA ?
Consultez le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *